Le muay-thaï, le plus complet des arts-martiaux ?

Boxe thaïlandaise bannière

Écrit par Gaël

Publié le 23 Mar, 2021

Le Muay-thaï bien plus qu’un sport de combat

Quelle est la différence entre la boxe thaïlandaise et le muay-thaï ?

Commençons par le commencement. La boxe thaïlandaise, la boxe thaï et le muay-thaï, c’est pareil ! Muay signifie boxe en thaïlandais. Et thaï… 🤔 En réalité, c’est notre bonne vieille habitude de franciser tout ce qui nous entoure. Donc oui, la boxe thaïlandaise ça n’est ni plus ni moins que le Muay-thaï en français.

Le muay-thaï en détail

 

L’une des principales notions du muay-thaï réside dans le fait que, dans cet art martial, ton corps entier est une arme. Ça n’est pas étonnant quand on connaît le surnom du muay-boran ancêtre du muay-thaï. 👇

L’art des neuf armes. C’était le nom donné au muay-boran car les combattants se servaient aussi bien de leur tête, que de leurs poings, de leurs coudes, de leurs genoux, de leurs tibias.

Aujourd’hui on parle d’art des huit membres pour parler du muay-thaï, les coups  de tête étant désormais interdits. 🤕

Une place méritée parmi les boxes pieds-poings. Le muay-thaï est un sport de combat mariant coups de poings, de pieds, de coudes et de genoux. La boxe thaïlandaise, ne fait pas juste partie des arts martiaux pieds-poings, elle est probablement l’une des plus complète d’entre-elles.

La boxe thaï comparée aux autres boxes pieds-poings

Si on devait simplifier et vulgariser la « complexité » du muay-thai, voilà ce qu’on dirait.

Attention, ce qui suit risque de ne pas plaire aux puristes 😱 Mais ça permet aux néophytes de bien comprendre 👍

La boxe anglaise, qui utilise exclusivement les poings et à laquelle on ajoute les techniques de pieds (fouettés) devient la boxe française. En y ajoutant les coups de genoux, on obtient le kick-boxing K1. Et si on ajoute les coups de coude et le corps-à-corps (le Pam) à ces trois précédents sports de combat, on obtient la boxe pieds-poing la plus « complète », la boxe thaïlandaise ou muay-thaï.

Le muay-thaï a été pendant longtemps exclusivement pratiqué par les pays d’Asie de l’est et rejeté par les pays occidentaux le jugeant comme étant trop violent. 

Notamment en raison des combats entre enfants mal-perçus par les Occidentaux.

Au cours des époques, le muay-thaï a connu de nombreuses évolutions, ce qui lui a permis de passer les frontières et de s’implanter en Europe à la fin des années 1900.

Si tu veux en savoir plus sur l’histoire de la boxe thaïlandaise, le combat à mains nues du soldat Nai Khanom Tom contre 10 des meilleurs combattants et la présence de ce style dans le MMA, on te détaillera tout dans un prochain article : la véritable histoire légende de la boxe thaïlandaise. 📜

Hésite pas à nous laisser ton e-mail pour qu’on t’en informe dès qu’il sera en ligne ! 👇

Nous n'avons pas pu confirmer ton inscription.
Ton inscription aux actualités a bien été prise en compte 👌
Statuette Nai Khanom Tom - World Wai Kru Muay Thai - Sparring Bear

Statuette de Nai Khanom Tom au World Wai Kru Muay Thaï, le plus grand rendez-vous muay-thaï de Thaïlande.

En boxe thaï, l’esprit est aussi important que la technique

 

Un autre aspect du muay-thaï qui le différencie des autres boxes et qui le rend aussi complet est sa dimension spirituelle.

Un véritable cérémonial, accompagné d’une musique traditionnelle, a lieu avant chaque combat de boxe thaïlandaise.

À commencer par la tenue. Les boxeurs portent un mongkon sur la tête, un bandeau sacré, en guise de protecteur, avant le début du combat. 

Ils peuvent aussi porter un prajeet autour du bras qui indique leur grade (le niveau).

Le rituel commence alors par un wai-kru 🙏. « Wai » = hommage et « Kru » = professeur.

Lors d’un tour de ring, le boxeur va s’arrêter devant chaque angle du ring où il va s’incliner et toucher trois fois le coin avec le poing.

Le boxeur continue son rituel en s’agenouillant au milieu du ring pour rendre cette fois hommage aux « anciens », la tête vers le bas et au roi, le regard vers le ciel.

Le rituel se poursuit avec une danse, le ram-muay. « Ram » = danse 🕺 et « Muay » = boxe 🥊. Chaque camp d’entraînement a son propre ram-muay. Cette fois, c’est au professeur que le boxeur rend hommage.

Une fois le rituel terminé, les deux boxeurs se tapent dans les gants pour convenir qu’ils s’affronteront dans le respect des règles et de fair-play et le combat commence.

De nos jours, même si la boxe thaïlandaise reste dans la majeure partie des cas pratiquées à très haut niveau par des Thaïlandais, certains Européens prennent place dans les top 10 mondiaux. On te donnera quelques noms à retenir juste après. 💭

La Thaïlande mère patrie du muay-thaï

 

Un autre aspect qui rend le muay-thaï aussi complet est la place qu’il prend dans la vie des Thaïlandais.

Le muay-thaï se vit aussi dans les stadiums

 

Pour les Thaïlandais, le muay-thaï est plus qu’un sport. C’est un pan entier de leur vie qu’ils y consacrent. Une grande partie de la population le pratique ou l’a pratiqué.

Quand ils ne s’entraînent pas, ils le regardent à la télévision ou directement dans les stadiums.

On va voulu te partager une vieille video enregistrée par un membre de l’équipe pour te montrer le feu qu’il y a, même sur des « petits » combats. C’était en 2012 au Rajadamnern boxing stadium. 🔥 💢

L’ambiance, dans ces « lieux de culte » est folle. Les spectateurs encouragent et crient « owweee » à chaque coup porté. Certains parient entre-eux, le bras levé, dans le stiadum, dans des salles de retransmission et même dans la rue devant les télévisions 📺 des commerces. 

À propos des stadiums, les trois plus emblématiques du royaume sont :

Lumpinee Boxing stadium

Lumpinee Boxing stadium

Rajadamnern boxing stadium

Rajadamnern boxing stadium

Channel 7 boxing stadium

Channel 7 boxing stadium

Lumpinee boxing stadium

Rajadamnern boxing stadium

Channel 7 boxing stadium

Les camps d’entraînement à la sauce Thaï

 

Pour devenir un·e expert·e du muay-thaï, une fois que tu auras fait le tour des sparring-partners sur Sparring Bear, alors il te faudra sûrement un nouveau challenge. Pour ça, on te conseille de partir vivre l’expérience du muay-thaï dans son pays fondateur, la Thaïlande.

Pour ça, plusieurs options :

  • tu pars seul·e, à l’inconnu
  • tu prends contact avec des clubs/camps locaux qui organisent des stages.
  • dans la campagne pour t’entraîner au milieu des champs, des montagnes ou au bord de la mer
  • au plein centre de la capitale si tu es plus urbain

Que ce soit dans la jungle thaïlandaise ou sur une île réservée aux entraînements de boxe thaïlandaise, tu trouveras tout ce que tu cherches pour apprendre et progresser auprès de personnes baignant depuis le plus jeune âge dans cet art de vivre.

La Thaïlande mère patrie du muay-thaï - Sparring Bear - sd

Camp Bull Muay ThaI à Ao Nang Krabi en Thaïlande

Par contre, un conseil, accroche-toi. L’entraînement à la thaï, c’est pas celui à l’occidentale ! Il faudra accepter d’être « traité·e » à la dure si tu veux progresser !

Et si tu sautes le pas, envoie-nous une carte postale 📪 ! On l’accrochera sur le frigo de l’équipe 😉

Les grands combattants de muay-thaï

On finira cet article sur l’aspect compétition. Parce que c’est aussi grâce à ça et à ses champions que la boxe thaïlandaise assez médiatisée pour que tu t’y intéresses.

Et comme pour tous les sports, il répond à des règles.

Matériels obligatoires, catégories de poids, coups autorisés et interdits, comptage de points, déroulement d’un combat…

D’ici peu, on consacrera un article complet là-dessus : Toutes les règles d’un combat de boxe thaïlandaise décryptées. 🧐

N’hésite pas à t’abonner pour qu’on puisse te tenir informé·e dès qu’il est en ligne ! 👇

Nous n'avons pas pu confirmer ton inscription.
Ton inscription aux actualités a bien été prise en compte 👌

Mais avant qu’on se quitte, on t’avait promis le nom de quelques grands champions à retenir, alors les voici !

Quelques champions français de muay-thaï

 

Cocorico 🐓 Plusieurs de nos compatriotes ont (eu) de très belles carrières professionnelles 🏆

Jimmy Vienot

Jimmy Vienot

Il est quintuple champion du monde WBC. Et il est l’un des boxeurs français les plus jeunes avec autant de titres.

Lui, on l’aime beaucoup mais c’est à cause de notre côté chauvin. Jimmy habite à Montpellier, comme nous 😊

Anissa Meksen

Anissa Meksen

Elle est trois fois championne du monde de boxe thaïlandaise après avoir été cinq fois championne du monde de boxe française.

La classe 🙌

Fabio Pinca

Fabio Pinca

Un des premiers à avoir obtenu la ceinture du Raja et aussi à s’être lancé dans le MMA.

Ce multiple champion (4 fois champion du monde est le premier Européen à battre le célébrissime Saenchai, légende de la boxe thaï, en 2012.

Dida Diafat

Dida Diafat

Il a remporté onze titres de champion du monde et a très largement contribué à populariser cette discipline en France dans les années 1990 à 2000.

Jo Prestia

Jo Prestia

Il a été champion du monde en 1990, 1991 et 1992 après quoi il s’est redirigé vers le cinéma. 🎬

Aujourd’hui, il continue d’œuvrer pour le développement de la discipline au travers de l’AFMT, la Fédération de muay-thaï (Académie française de muay-thaï).

André Zeitoun

André Zeitoun

Petite carrière de champion de France (junior), mais énorme (énorme !!) carrière d’entraîneur. 😲

Au-delà d’avoir entraîné des champions comme Jérôme Lebanner, Johann Fauveau et beaucoup d’autres, il a contribué au développement de la boxe thaï en France. Il a d’ailleurs écrit deux livres sur le muay-thaï et réalisé un DVD technique.

Rafi Bohic

Rafi Bohic

Plus connu sous le prénom de « Rafi Bohic », c’est le 1er Français à avoir obtenu les trois ceintures du Lumpinee Stadium, du Rajadamnern Stadium et de l’Omnoi Stadium.

Il habite désormais en Thaïlande où il s’entraîne au Singpatong Sitnumnoi.

Dany Bill

Dany Bill

De nationalité camerounaise, il a grandi en France. À 15 ans, il était champion de France de muay-thaï.

À 20 ans, en 1993, il a été le premier Européen à remporter un titre en Thaïlande.

Après quoi, il a été 7 fois champion du monde de boxe thaïlandaise.

Damien Alamos

Damien Alamos

C’est le 2ème Français à avoir eu la ceinture du Lumpinee Stadium mais le 1er à l’avoir autant défendu.

Il a inspiré beaucoup de grands champions d’aujourd’hui.

Jean-Charles Skarbowsky

Jean-Charles Skarbowsky

Élève d’André Zeitoun, il a été trois fois champion d’Europe.

Classé n°1 du Rajadamnern Boxing Stadium pendant deux années, il a été l’un des meilleurs « farangs » (occidental) a boxé en Thaïlande.

Les célébrités à connaître quand on s’intéresse à la boxe thaïlandaise

 

Quelques autres grands noms de champions étrangers célèbres dans le monde entier.

Buakaw Banchamek

Buakaw Banchamek

Avec 274 combats pour 259 victoires, il cumule les ceintures de tournois et de championnats du monde.

Saenchai Sor. Kingstar

Saenchai Sor. Kingstar

Il a remporté le titre de Champion du Stade de boxe du Lumpinee (stade emblématique de Bangkok, Thaïlande) dans quatre catégories de poids différentes.

Il est aussi considéré comme l’un des meilleurs boxeurs de tous les temps.

Youssef Boughanem

Youssef Boughanem

Boxeur de muay-thaï marocain-belge, il comptabilise plus de 240 combats pour plus de 204 victoires dont près d’une dizaine de titres de champion du monde de boxe thaïlandaise.

Il a aussi été le 1er européen à réunifier les 3 ceintures du Lumpinee Stadium, du Rajadamnern Stadium

La boxe thaïlandaise (ou muay-thaï) est bel et bien l’un des arts-martiaux les plus complets. Tant du fait des techniques qui la compose que pour le côté spirituel qui l’anime.

On espère que l’article t’aura intéressé·e. Qu’il soit positif ou négatif, n’hésite pas à nous partager ton avis en commentaire 👇 On sera ravi de le lire et d’y répondre ! Voire d’apporter quelques corrections à l’article 😉

À ce propos, on voulait remercier tous ceux qui nous ont aidé à l’écrire et en particulier :

  • Steve Abella
  • Sam Jlassia
  • Yannick Fillippetto
  • Eddy Duvigneaud

Vous êtes des vrais passionnés et de vrais connaisseurs ! Ca a vraiment été super de parler muay-thaï avec vous ! 😍

Ces articles peuvent aussi t’intéresser…

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

2 Commentaires

  1. Jacquemont Jean-michel

    Bonjour, je n’est pas tout lu votre article, je voudrais juste vous confirmer ce que veux dire Muaythai. Thai veux dire libre. Muay veux dire combat ceux qui fait combat libre. Cordialement

    Réponse
    • Gaël

      Merci Jean-Michel pour le partage ! J’ignorais que « thaï » voulait dire « libre » !

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir des notifications push    Oui 🥊 Non merci